[./ville.html]
[./lieux.html]
[./parc_masoala.html]
[./nosy_mangabe.html]
[./infos_conseils.html]
[./voyage.html]
[./hotels.html]
[./plan.html]
[./contact_liens.html]
[http://www.lmsoft.com/PowerByMindscapeFR]
[./maroantsetra.html]
[./baleine.html]
[./galerie0.html]
[http://www.masoala.org]
[./voyage.html]
[./infos_conseils.html]
[./jungle.html]
[./nosy_mangabe.html]
[Web Creator] [LMSOFT]
Réserve spéciale de Nosy-Mangabe
Pour en savoir plus sur la réserve spéciale de Nosy-Mangabe:
 www.masoala.org

Se rendre à Nosy-Mangabe

Infos et conseils
                Avec ses 520 ha de forêt dense humide sempervirente, Nosy-Mangabe est la plus grande île de la baie d'Antongil.

                Nosy Mangabe signifierait "grande île bleue" ou bien "l'île des nombreux esclaves". En effet, les manguiers étaient plantés dans la baie pour nourrir les esclaves. "Manga" était un mot utilisé pour désigner les esclaves à Madagascar.

                Les fouilles archéologiques et les recherches de Pierre Verin et de Wright suggèrent que la toute première présence humaine sur l'île remonte au VIIIè siècle.

                Les Européens et notamment les Hollandais furent les grands visiteurs de l'île. Nosy Mangabe constituait une excellente escale sur la route du commerce des épices...


                Aujourd'hui, "la plage des Hollandais" témoigne de leur passage. De nombreuses inscriptions sur les rochers relatent par exemple des aventures de marins au XVIIe siècle.

                Cinq espèces de lémuriens vivent à Nosy Mangabe. L'on peut également rencontrer l'Uroplatus (lézard camouflé), etc.
Un cimetière "Betsimisaraka" se trouve également au sommet de l'île.
                Dans les alentours de Nosy Mangabe, Lohatrozona (forêt sempervirente), Tampolo (forêt littorale et vestiges des exploitants forestiers) et la parcelle détachée d'Andranoalana (où la forêt inondée) sont également à visiter...